đŸ’„ Autre Challenge du Week-end => Bordeaux-Paris

Tout ça pour un cannelé  😅😅

Retour d’expĂ©rience de xavier Juignet :

Petit Retour Sur Mon PĂ©riple:

ArrivĂ© Sur Le Site De DĂ©part À 8h, Je DĂ©pose Mes Derniers Sacs Avant De Rentrer Dans Le SAS. Depart Toutes Les Minutes Par Vague De 6. Je Retrouve Une Connaissance De Pithiviers Et Nous DĂ©cidons De Partir Ensemble. 8h16, C’est Parti. 3 Des Gars Avec Nous Partent À Fond Les Rouleaux, Nous N’avons Vraisemblablement Pas Le MĂȘme Objectif. Nous DĂ©cidons De Continuer À Notre Rythme. Nous Rattrapons Beaucoup De Groupe Partis Avant Nous . DerriĂšre Les Gros Moteurs Sont De Sortie.Nous Sommes RattrapĂ©s Par Un Premier Groupe Qui Roulent Fort, Nous Nous Mettons Dans Les Roues. Je Reconnais Plusieurs Coureurs Ex Pro Et Élite Dans Ce Groupe. Je DĂ©cide De Me Relever , Ca Roule Trop Fort Et Nous Ne Sommes Qu’au TrentiĂšme Km.Mon Compagnon Continue Avec Eux.J’arrive Au Premier Ravitaillement Au Km150 Avec Un Petit Groupe. Petite Pause De 30min OĂč Je Me Restaure Et Surtout Je M’hydrate Car La Chaleur Commence À Faire Son Effet Puis C’est Reparti Pour 180km.Ca Repart Au Pied D’un Petit Col, Histoire De Se Remettre Dans Le Bain Et De Donner Un Petit Aperçu De Ce Qui Nous Attend Sur Ce DeuxiĂšme Tronçon.Je N’arrive Pas À Me Mettre Dans Un Rythme, C’est Les Montagnes Russes ( MontĂ©es/Descentes) Je Vis Un Calvaire Avec En Plus Cette Forte Chaleur( Pas Un Tronçon Pour Les BĂȘte Grasse). Je Passe Par Toutes Les Phases Jusqu’à Imaginer L’abandon Mais Je Sais Que La Suite Sera Plus Favorable À Mon Gabarit Et Mes CompĂ©tences, Donc Je LĂąche Rien. Je Me Reprends Et Je GĂšre Mes Efforts, MĂȘme Si Je Perds Beaucoup De Temps. Je M’arrĂȘte RĂ©guliĂšrement Faire Le Plein De Mes Bidons Et Dans Les Épiceries Pour De La Boisson FraĂźche. Comme On Dit Dans Le Cyclisme C’est La Chasse À La Canette😁.ArrivĂ© À ChĂąteauroux, Mi-Parcours , Il Fait Encore Jour C’était Un Des Premiers Objectifs.Je Prends Mon Temps Au Ravitaillement, Je Mange Bien, Je Me Change, J’effectue Quelques Mouvements De RĂ©cupĂ©ration Et Je Vais PrĂ©parer Mon VĂ©lo Pour Passer En Mode Nuit.Je Retrouve Mon Acolyte Du DĂ©part Qui A Environ 20 Min D’avance Sur Moi Et Qui Est Sur Le Point De Repartir. Ce Qui Me Rassure C’est Qu’il A VĂ©cu Les MĂȘmes Sentiments Que Moi.Allez C’est Reparti Pour Autant De Km.Je Me Mets Dans Un Groupe De 20 Puis 9, Ça Roule Vraiment Bien Et Plus En SĂ©curitĂ© Car Beaucoup D Eclairage. J’apprĂ©hendais Un Peu La Nuit Mais C’était Super En Fait.ArrivĂ© À Mer, TroisiĂšme Ravito, Les 120km BouclĂ©s TrĂšs Facilement Je M’aperçois Que Plus J Avance Dans Le Temps Mieux Je Suis.30 Minutes D’arrĂȘt Et C’est Reparti Pour Les 190 Derniers Km. Nous Ne Repartons Qu’à 4.Je Me Mets À Rouler Devant Sans Rien Demander. J’imprime Un Rythme Et Les 3 Autres Gars Sont Dans Ma Roue. J’ai Des Super Jambes , Je Sens Pas La Fatigue. Je Roule, Je Roule Et Ça Avance Tranquillou Vers L ArrivĂ©e. Les Gars Sont EnchantĂ©s De M Avoir Avec Eux , Ils M’appelent  Â» La Machine À Rouler Â». ArrivĂ©e Dans La Beauce, Vent De Face Mais Ca Ne M’arrĂȘte Pas, Je Suis Sur Mes Terres, Je Continue A Envoyer.Je Sais Qu’il Reste Encore 60km Difficile Pour Finir Avec La VallĂ©e De Cheuvreuse, Je LĂšve Un Peu Le Pied Pour RĂ©cupĂ©rer.60km Derniers Km Avec 6 Bosses À Gravir. Pas D’inquiĂ©tude , Nous Montons Tanquillou Et En Haut Je RĂ©lance. Mon Cul Commence À Être Douloureux Et Quelques Courbatures Apparaissent Mais J Arrive Au Bout Donc Je LĂąche Pas.Les 6 Derniers Km Ont ÉtĂ© Un Calvaire, Pas À Cause Du Physique Mais Ils Nous Ont Fait Traverser Paris Avec Sa Circulation Et Ses Feux Tricolores À RĂ©pĂ©titions ( Dommage Ca Vient GĂącher Ce Beau Parcours).Enfin Je Vois L EntrĂ©e Du Stade, Dernier Tour De Piste, On Arrive Au Bout. Mes Compagnons Des 300 Derniers Km Me Remercient De Les Avoir EmmenĂ©s Sur Ce Rythme À Bon Port. Au Moment De Passer L Arche D’arrivĂ©e , Je Ressens Une Grosse FiertĂ©, Une Petite Larme Coule Sur Mon Visage Puis C’est Le RelĂąchement. Jamais Je N’aurais PensĂ© Un Jour Vivre Une Telle ExpĂ©rience, Un DĂ©fi Contre Soi MĂȘme Et Repousser Ses Limites. J’ai Super Bien GĂ©rĂ© Mon Effort Et En Fait À L ArrivĂ©e, Je Suis Pas Si Mal. CourbaturĂ© Bien SĂ»r Mais Y A Encore De L Essence Dans Le Moteur.Je M’étais FixĂ© Entre 20h Et 24h Sur Le VĂ©lo, Au Final Je Fais Un Petit Peu Plus , Avec 24h47.Parcours BouclĂ© En Moins De 28h Au Total Et Un Top 100 Sur Un Peu Plus De 650 Participants.( Plus De 200 Personnes Ne Passeront Pas La Ligne).Maintenant Place À Quelques Jours De Repos Car La PrĂ©paration À ÉtĂ© Longue Mais Je Vais Vite RĂ©flĂ©chir Pour La Suite.Le Cyclisme Est Un Sport Dur Ou Il Fait Être PassionnĂ© Pour De Tels DĂ©fis. Certains Diront Que Je Suis Fou, D’autres Sont Admiratifs Moi Je Dis Je Fais Ce Que J’ai Envie, Je Profite De Ma Bonne SantĂ© Et Surtout Il Faut Vivre Ses RĂȘves Quand On Le Peut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page